Intermodalité Air-Rail : Thalys prend un nouvel envol entre la Belgique et Amsterdam Airport Schiphol

Lundi 20 février 2017 — Afin de proposer aux voyageurs internationaux un écosystème de transport toujours plus efficace et durable, Thalys franchit ce mois-ci un nouveau cap dans sa collaboration avec les acteurs de l’aérien, grâce aux avancées technologiques proposées par BeNe Rail et AccesRail. Sont concernées les liaisons Bruxelles Midi / Anvers / Amsterdam Airport Schiphol.

Partenaire historique de l’aéroport de Schiphol comme de la compagnie KLM (qui distribue sous son propre code IATA des liaisons Thalys depuis 2011), les « vols en Thalys » vont désormais être technologiquement accessibles à tous les opérateurs aériens partenaires d’AccesRail, via le code IATA de ce dernier (9B).

Techniquement, en puisant les données Thalys dans l’écosystème ferroviaire (Resarail), AccesRail est désormais en mesure de faire apparaître les capacités Thalys comme vols disponibles.

Un double enjeu : environnement et service clients
Une logique « win-win » permise par des avancées technologiques majeures

Cette innovation technologique est avant tout au bénéfice des clients. Ceux qui, au départ de Bruxelles ou d’Anvers, souhaitent rejoindre le hub d’Amsterdam-Schiphol pour voyager à l’international. Aussi bien que ceux qui, atterrissant à Schiphol, souhaitent rejoindre la Belgique pour leur business ou leurs loisirs : « L’avantage d’un billet combiné et d’une réservation simplifiée est très élevé, aussi bien pour les clients finaux que pour leurs intermédiaires de vente, travel managers et agents de voyage » explique Bernard Fontenelle, Head of Sales de Thalys.

L’objectif de Thalys est clair : remplacer le plus souvent possible les vols internes « feeders » vers les hubs aériens sur son réseau, par des trajets en Thalys. L’impact environnemental est clé : Thalys émet en effet 12 fois moins de CO2 que l’avion.  

Plus globalement, une utilisation mieux coordonnée des différentes infrastructures de transport (hubs aériens et lignes à grande vitesse notamment) doit permettre d’accompagner le plus efficacement possible l’accroissement de la mobilité et des échanges internationaux.

 

Published with Prezly