Le 24 mai, 50 start-ups belges et néerlandaises pitcheront à 300 km/h avec Thalys !

Partenaire et transporteur officiel de Viva Technology Paris, Thalys s’est associé aux accélérateurs imec.istart (BE) et Startupbootcamp (NL) pour promouvoir la « BelgTech » et la « DutchTech ».

Mercredi 9 mai 2018 — Pour la troisième édition de l’événement mondial consacré à l’innovation technologique et aux start-ups, qui aura lieu les 24, 25 et 26 mai prochains à Paris Porte de Versailles, Thalys s’est associé à Viva Technology qui a souhaité mieux couvrir les marchés belge et néerlandais. Sur les 3 jours de VivaTech, les trains rouges transporteront ainsi une cinquantaine de start-ups venues de Belgique et des Pays-Bas vers Paris, favorisant les rencontres entre les acteurs qui font l’innovation en Europe.

Le 18 avril dernier, une sélection de start-ups belges et hollandaises se sont livrées à l’exercice du pitch dans le Lounge Thalys de Bruxelles-Midi, gagnant ainsi leur place pour monter à bord du train rouge qui les conduira à l’événement.

Le 24 mai, à 300 km/h, les start-ups défendront leurs projets devant leurs pairs, les accélérateurs imec.istart (Belgique) et Startupbootcamp (Pays-Bas), des fonds d’investissement, le management de Thalys et des représentants de Vivatech. Soutenu par Agnès Ogier, CEO de Thalys, l’heureux gagnant aura ensuite la chance de pitcher devant un public d’experts internationaux à Paris à VivaTech le jeudi 24 mai de 15h30 à 17h sur la zone City Hub.

Les start-ups sélectionnées interviennent dans des champs divers, qu’il s’agisse des commerces solidaires (Créo2, BE) ou de planning & gestion d’équipe en temps réel (SHIFTMEAPP, BE), l’impression des emballages en 3D (3D Click, NL) ou encore des portefeuilles numériques pour des cartes de fidélité (Stampwallet, NL). Première liste ci-dessous.

Pour Thalys, s’associer à Viva Technology est l’occasion d’approfondir les liens avec l’écosystème des start-ups, dans une démarche d’enrichissement réciproque, explique Agnès Ogier, CEO de Thalys: « Ces échanges sont spécialement intéressants pour eux comme pour nous. En tant que jeune entreprise ferroviaire implantée sur 4 pays, nous devons sans cesse nous challenger pour gagner en agilité et trouver des solutions digitales efficaces et utiles. Ce faisant, nous offrons aux start-ups un terrain d’expérimentation passionnant car nous plaçons tous nos projets à une échelle internationale. »

Dans ce cadre, Thalys a cette année choisi de travailler avec deux jeunes pousses pour réaliser aussi bien sa nouvelle solution de géolocalisation des rames que son Chatbot intelligent, en l’occurrence Douze Dixièmes et Destygo.

Start-ups belges (liste non-exhaustive)

Cumul.io
SHIFTMEAPP
MoodMe
PayServices
Créo2
Modern Blocks
UWard
Mealhero
Contento

Start-ups néerlandaises (liste non-exhaustive)

iLost
Limitless
ProctorExam
Cabture
WIN – Women Investing Now
Orbit
Stampwallet
KlippaCast
3D Click
Vinhood
Mahlzeit
Gyomo
MobieTrain