Nomination de deux nouveaux directeurs en charge des opérations et du marketing et du commercial

Ulrich Bouly - Bruno Dierickx. Des télécoms au ferroviaire international, Thalys marie les cultures et les expertises à son bord

L’année 2017 se poursuit dans une dynamique de renouvellement chez Thalys où Agnès Ogier, directrice générale, annonce la nomination de Ulrich Bouly et Bruno Dierickx, respectivement nommés directeur des opérations et directeur marketing et commercial.

Des nominations placées sous le double signe de l’agilité et de l’excellence opérationnelle

Ulrich Bouly a mené depuis Anvers le développement de Captrain Belgium, marque internationale  du fret ferroviaire porte-à-porte et de la logistique, lui conférant une expertise du transport ferroviaire international primordiale pour reprendre la direction des opérations chez Thalys.

Bruno Dierickx, qui reprend désormais la direction marketing et commerciale, est quant à lui un expert belge des télécoms et du digital qui a opéré la transformation de Proximus-Belgacom.

Ils rejoignent un comité de direction interculturel basé à Bruxelles et portant haut les valeurs du décloisonnement managérial pour construire le Thalys de demain.

« Avec Ulrich Bouly, nous accueillons non seulement un grand spécialiste du ferroviaire international mais aussi un spécialiste des projets de transformation stratégique. Tous ensemble nous faisons le pari de l’agilité et de la réactivité pour construire le Thalys de demain, sur le terrain-même des opérations »

« Bruno Dierickx va nous aider à penser Thalys à l’échelle d’un monde plus mobile, plus diversifié, où l’horizon qui compte n’est plus à 10 ans mais à quelques mois, et où l’écoute attentive de nos clients, sur chacun de nos marchés, est notre règle d’or. »

(Agnès Ogier, directrice générale de Thalys)

Ulrich Bouly, directeur des opérations

« L’agilité et la capacité d’analyse dont nos équipes font quotidiennement preuve sur le terrain des opérations, nous allons les mettre en oeuvre pour conduire nos projets stragégiques comme pour ajuster notre plan de transport au gré des besoins de nos clients. »

Expert du ferroviaire international, Ulrich Bouly connait spécialement bien le « Thalysland ». Au sein de l’équipe en charge à Metz du lancement du TGV Est-Européen de 2003 à 2006, il a consacré les 10 années suivantes au développement d’activités de fret entre le nord et l’est de la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Luxembourg. Directeur production et ingéniérie à l’échelle internationale au sein de la direction fret SNCF Charbon-Acier depuis 2010, il assumait en parallèle depuis 2014 la direction générale de Captrain Belgium dont il a assuré le redressement.

Ingénieur diplômé de l’école centrale de Lille, Ulrich Bouly intègre la SNCF en 1997. Polyvalent, ce spécialiste des opérations associe un intérêt prononcé pour les nouveaux modes managériaux avec une approche business résolument orientée résultats. A  ce triple titre, il revendique une démarche globale et fait le pari de l’innovation et de la qualité en univers concurrentiel. Dès 2001, il s’investit sur les premiers trains interopérables de fret ferroviaire. A Lille, il conduit la première certification iso9001 pour le fret. A la tête de Captrain Belgium, il augmente de 20% la satisfaction clients.

Désormais à la tête des opérations de Thalys, Ulrich Bouly pilotera les projets stratégiques de rénovation ainsi que la refonte des process de conception du plan de transport. L’enjeu est aussi bien technique qu’organisationnel. Avec un seul maître mot : l’excellence opérationnelle.

Agé de 44 ans, ce nordiste attaché aux relations franco-belges est père de 3 enfants.

Bruno Dierickx, Directeur marketing et commercial

« Chaque jour, nous faisons le lien entre des milliers de voyageurs internationaux, business comme loisirs, que la révolution digitale doit nous aider à toujours mieux servir. Notre challenge est d’être non seulement le train de tous, mais celui de chacun, dans un monde sans cesse en mouvement. »

Expert du marketing à l’ère digitale, Bruno Dierickx apporte au secteur ferroviaire la hauteur de vue acquise au cours de deux décennies de transformation radicale du secteur des télécoms. Ouverture à la concurrence, convergence du filaire et du gsm, nouveaux usages, nouvelles attentes consommatrices et citoyennes, accélération du temps… Bruno Dierickx partage avec Agnès Ogier, elle-même issue du secteur des NTIC, une culture du changement permettant de créer de nouveaux ponts entre les différents univers, notamment industriel et serviciel.

Formé comme ingénieur en électricité et diplômé de Solvay, c’est d’emblée vers les fonctions commerciales que Bruno Dierickx se tourne, intégrant le groupe Belgacom en 1995. Il y aborde successivement diverses problématiques marketing, du résidentiel au corporate, du pricing à l’après-vente, jusqu’à prendre en charge la direction stratégique et la transformation digitale des opérations de Proximus depuis 2012. La gestion efficace de la valeur couplée à une expérience client différentiante est un engagement qu’il affectionne tout particulièrement, surtout depuis que le digital facilite l’atteinte de l’un et de l’autre. Bruno Dierickx apporte aujourd’hui à Thalys cette expertise très transversale du service aux clients, d’un bout à l’autre de la chaîne marketing relationnel.

Belge et âgé de 44 ans, il est le père de 2 enfants.

Contactez-nous
Ariane Goossens Whyte Corporate Affairs
Ariane Goossens Whyte Corporate Affairs
A propos de Thalys
  • Thalys contribue depuis plus de 20 ans à rapprocher les cultures et les économies de ses 4 pays européens. En 2018, Thalys a ainsi passé le cap des 7,5 millions de voyageurs annuels.
  • A grande vitesse, il faut seulement 1h22 pour rejoindre Paris depuis Bruxelles à bord des trains rouges, 1h47 Cologne et 1h50 Amsterdam.
  • Pionnier du WiFi à bord depuis 2008, Thalys s’est démarqué depuis l’origine par un service d’exception : accueil multilingue, confort ergonomique, restauration de qualité.
  • Depuis décembre 2017, Thalys propose de choisir entre trois niveaux de prestation. Le voyage « Standard » commence dès 29€ (Paris) et 19€ (Allemagne et Pays-Bas). « Comfort » offre un environnement de première classe. Et « Premium » un bouquet de services complet avec le repas servi à la place.
  • Avec Izy, Thalys propose en outre depuis 2016 une alternative low-cost entre Bruxelles et Paris, avec des trajets d’une moyenne de 2h30, mais 30 % moins cher.
  • Thalys est depuis 2015 une Entreprise ferroviaire de plein exercice, avec pour actionnaires la SNCB et la SNCF.

Thalys
Place Marcel Broodthaers 4,
1060 - Saint-Gilles