Nouvelle offre, nouvelles destinations, nouveau design, Thalys prépare son avenir

Mardi 19 juin 2018 — Sur fond de croissance soutenue, Thalys annonce pour 2019 trois nouvelles destinations ainsi qu’un design complètement renouvelé de ses rames, signé Axel Enthoven avec matali crasset. D’ici là, l’offre réorganisée en début d’année poursuit son évolution avec notamment un nouveau tarif loisirs « Premium Mini » en septembre.
Le tout, dans le cadre d’un projet d’entreprise ambitieux qu’explique Agnès Ogier, directrice générale de Thalys : « nous visons aussi bien l’agilité digitale que l’affirmation de notre culture pleinement européenne. Notre mot d’ordre, c’est l’ambition, pour une mobilité internationale toujours plus facile et durable, pour tous. »

Des résultats toujours au vert

Très positif, le premier trimestre de Thalys (trafic +8.8%) souligne le dynamisme structurel qui permet aujourd’hui de conclure le premier semestre dans le vert (trafic +4.7%, CA +2,8%, projection à fin juin) malgré les grèves ferroviaires en France (-20% de capacité de maintenance, -8% de circulations). Ce développement concerne toutes les routes. La liaison Bruxelles-Paris a bien renoué avec la croissance (+4,5% de trafic au 1er trimestre), soutenue par le low-cost Izy qui confirme sa pertinence (+5,9%). La « route allemande » poursuit sa progression (+8%). Et la « route néerlandaise » continue son envolée  (+16%) entre la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Premium fait des petits avec « Premium Mini »

Ces bons résultats signent notamment la pertinence de la nouvelle offre de Thalys, restructurée en décembre dernier. Objectifs atteints : le « Comfort 1 » enregistre +11% de trafic (+9% CA). Ce faisant, un meilleur taux d’occupation global (+2 points) permet d’offrir à tous un grand nombre de petits prix (30% de billets offerts en dessous de 40€). A partir de septembre, « Premium Mini » viendra compléter la gamme pour les voyageurs loisirs souhaitant, en renonçant à la flexibilité, profiter de tous les services Premium, dont le repas servi à la place, à prix réduit (-30%). La condition : voyager à deux. Autres nouveautés dès septembre : un nouveau kiosque presse Premium, mais aussi un nouveau site Internet et une nouvelle appli aux fonctionnalités enrichies.

Dans ce contexte porteur, Thalys annonce deux avancées majeures pour 2019 : l’extension de son réseau français et une rénovation complète de son parc, signée Axel Enthoven avec matali crasset

L’année 2019 est riche de bonnes nouvelles pour les voyageurs internationaux. Tout d’abord, dès avril, deux nouvelles dessertes, Roissy-Charles de Gaulle et Marne-la-Vallée, mettront Bruxelles mais aussi Anvers, Rotterdam, Schiphol et Amsterdam en lien direct avec l’Est parisien. Avec des temps de parcours optimum (de 1h30 à 3h40 maximum), ces nouvelles connexions sont riches d’opportunités tant sur le plan loisirs que business. 300 000 voyageurs sont ainsi espérés à terme. Entre Bruxelles et Bordeaux, c’est par ailleurs un nouveau « Thalys Soleil » qui sera inauguré en juin : tous les samedis, en 4h07, un nouveau fil rouge estival à partir de 40€.

Enfin dès le 2e semestre 2019, un vent de nouveauté soufflera sur les rames rouges complètement redessinées par Axel Enthoven (cabinet Yellow Window) avec le conseil-design de la créatrice matali crasset. Avec 7% de capacité supplémentaire, ces trains au nom de code « RubY » (dont le déploiement s’achèvera en 2022) pourront accompagner le développement de la mobilité européenne tout en assurant le maximum de confort aux voyageurs. Cerise sur le gâteau : des vraies places pour des vélos.

Des informations plus détaillées sur ces projets figurent dans les annexes.

 

Thalys: New Design by Yellow Window with matali crasset