Résultats 2013 : Thalys dans le vert (CA +1,9%)

Avec un trafic en hausse de 1,8% en 2013, Thalys poursuit sa croissance poussée principalement par la route des Pays-Bas (+46,3%) et enregistre des chiffres records en termes de satisfaction clients (87,3%) et de ponctualité (90,6%).

Lundi 17 février 2014 — Décryptage, à l’aube de la transformation de Thalys en entreprise ferroviaire.

6 694 000 personnes ont voyagé avec Thalys en 2013 entre Bruxelles, Paris, Amsterdam et Essen. Ce faisant, les trains rouges enregistrent un chiffre d’affaires cumulé de 487 millions d’euros (+1,9% sur un an). 

« En 2013, notre capacité à accompagner la demande vers les Pays-Bas et notre dynamisme sur la route allemande nous ont permis, dans un contexte économique qui reste incertain, de poursuivre notre croissance. En 2014, notre objectif est triple : il s’agit de mener à bien la transformation de Thalys en entreprise ferroviaire, de réussir le lancement de notre nouvelle desserte Lille-Amsterdam, et de continuer à gagner des parts de marché avant tout contre la route mais auss contre l’aérien sur les plus longues distances. Car Thalys est, sur chacune des routes empruntées, le mode de transport le plus pertinent », commente Franck Gervais, CEO de Thalys International.


Un dynamisme venu du nord…

Le renforcement, à hauteur de 30% des liaisons belgo-néerlandaises de Thalys suite à l’arrêt de Fyra, s’est traduit par une forte croissance du trafic entre Bruxelles et Amsterdam (+46,3%). Pour répondre à la demande des clients, de la SNCB et des NS, Thalys a en effet augmenté le nombre de ses liaisons jusqu’à 12 aller-retour quotidiens et envisage d’en proposer davantage, soit 14 liaisons d’ici 2015 et 16 pour 2017.

Côté allemand, l’optimisation du réseau Thalys et le succès des nouveaux canaux de distribution ont permis de stimuler ce marché porteur en plein cœur de la Ruhr. Les 5 liaisons quotidiennes Paris-Bruxelles-Cologne, prolongées 3 fois par jour jusque Düsseldorf, Duisbourg et Essen, rencontrent un succès croissant auprès des particuliers comme des entreprises. A noter : l’ouverture de la première boutique « Thalys Store&More » à Cologne, l’efficacité des ventes en lignes et des billets dématérialisés en Allemagne, le plébiscite rencontré auprès des professionnels par la distribution de Thalys sur le système « Amadeus ».

Entre Bruxelles et Paris, les liaisons Thalys, affectées par un contexte économique atone, enregistrent en revanche un tassement (trafic -3%), malgré une offre loisirs dynamisée par le succès des petits prix Thalys : cet été, l’expérience inédite des « Crazy Thalys » a ainsi rencontré l’assentiment du public avec plus de 36 000 billets vendus. Cette politique d’offre innovante et généreuse sera poursuivie en 2014.
 

Thalys en 2014 / perspectives :

1. Nouvelle desserte : Lille-Amsterdam, dès le 12 avril.
2. Allemagne : ouverture de nouvelles boutiques « Thalys Store&More » à Aix-la-Chapelle et Düsseldorf.
3. Transformation en entreprise ferroviaire à l’horizon 2015.

 

… et porté par une qualité de service qui nourrit une satisfaction-clients record

Ponctualité, accessibilité, information, considération et développement durable sont des engagements-clients affirmés par Thalys dans le cadre de son programme « Bienvenue chez nous ». Etat des lieux :

  • Avec une ponctualité de 90,6%, score le plus élevé depuis 5 ans, Thalys atteint les plus hauts standards internationaux en la matière, le vaste plan de maintenance engagé en 2012 ayant porté ses fruits. 
  • Les efforts de Thalys ont également consisté, en cette période de crise, à préserver un nombre important de billets à petits prix. Ils représentaient 21% des billets vendus en 2013 (promotions et prix d’appel). Globalement, le dynamisme de Thalys est porté cette année par le Comfort 2 (+2,9%) alors que le Comfort 1 subit un léger tassement (-1%) dû au ralentissement économique.
     
  • En matière d’information, le lancement du compte Twitter quadrilingue de Thalys ainsi qu’une nouvelle version de l’appli mobile (avec fonction d’achat) ont permis de renouveler et enrichir la relation de Thalys avec les voyageurs.
  • Au cœur des préoccupations de Thalys, la qualité de service a fait cette année l’objet d’une démarche de certification unique : Thalys International s’est ainsi vu délivrer le 26 août dernier le certificat de qualité NF Service Transport (NF 445) par AFNOR Certification pour la ligne Paris-Bruxelles (où la fréquence de Thalys est la plus élevée - jusqu’à 25 aller-retour quotidiens). 22 critères ont été déterminés avec les associations de consommateurs pour évaluer la qualité du service de bout en bout. Thalys est le premier acteur ferroviaire international certifié.
     
  • En matière de développement durable, Thalys a confié au cabinet PwC la mission d’auditer les données établies, qui ont fait l’objet d’un « rapport d’assurance raisonnable ». C’est la première fois qu’un acteur ferroviaire fait ainsi auditer ses chiffres sur un parcours international, traversant 4 pays. L’ensemble des données ont été publiées, dans le souci de la plus grande transparence, sur thalys.com (mise à jour fin décembre 2013). Thalys vient également de recevoir la note « Gold » (7/10) de la plateforme de notation RSE Ecovadis. Cette dernière a réalisé un rapport d’audit qui consacre les engagements de Thalys dans les domaines suivants: le respect de l’environnement, les conditions de travail, les pratiques commerciales et la politique d’achats.
     

In fine, Thalys se réjouit d’atteindre ainsi un score record de satisfaction clients de 87,3 % sur l’ensemble des 4 pays traversés. « La satisfaction de nos clients est à la fois notre objectif principal et la clé de nos ambitions futures. Elle gouverne notre projet de transformation en entreprise ferroviaire, car gagner en agilité permettra une mise en œuvre accélérée de nos projets », conclut Franck Gervais.

Réseau Thalys
Thalys