Résultats 2017 : avec un score historique de 7,2 millions de voyageurs, Thalys renforce son dynamisme européen

Lundi 19 mars 2018 — Objectif atteint : ce sont deux caps symboliques que Thalys aura franchis en 2017 avec plus de 7 millions de voyageurs (7,2 Mio ; +7%) et plus de 500 millions de chiffre d’affaires (509 Mio € ; +11%).

« Notre taux de croissance à deux chiffres est le résultat d’une stratégie résolument européenne et généraliste, visant à développer tant le voyage loisirs qu’un service de pointe aux professionnels, sur chacune de nos routes. Plus d’Europe, pour tous, de façon plus durable, c’est autour de ce triptyque que nous construisons notre développement » explique Agnès Ogier, CEO de Thalys.

Ces performances résultent ainsi :

  1. du renforcement continu de la route hollandaise, permettant d’enregistrer un trafic en hausse de +14% entre Bruxelles et Amsterdam et + 6% entre Paris et Amsterdam,
  2. du succès des efforts portés sur la route allemande avec le prolongement jusque Essen du 5e aller-retour quotidien (+ 4% trafic),
  3. de la réussite du low cost Izy, dont le 2e anniversaire en avril est aussi celui d’une relation Paris-Bruxelles redynamisée (+ 8% au global),
  4. de l’adhésion recueillie par la nouvelle offre Thalys en trois catégories lancée en septembre, pour mieux répondre aux différents types de demandes tout en optimisant les espaces de 1ère classe,
  5. le tout, sur fond de reprise du tourisme européen, stimulé par un contexte économique plus porteur mais aussi par des campagnes volontaristes de promotion des différentes destinations, aussi bien loisirs que business.

Dans ce cadre, Thalys investit pour son avenir afin de toujours mieux répondre aux besoins de mobilité internationale. Ainsi, 1/3 du parc est aujourd’hui révisé dans le cadre d’un plan de maintenance renforcé, un nouvel écosystème digital est en préparation pour l’été (nouveau site internet et application), de même que l’agrandissement du centre de supervision de l’ensemble des liaisons (« centre opérationnel »), et la réorganisation du service d’accueil à Bruxelles-Midi.

Ariane Goossens Whyte Corporate Affairs