Thalys confirme son avance en termes de performances environnementales

Engagé depuis 2008 dans une démarche de maîtrise de son bilan carbone, Thalys publie ses résultats 2013 en la matière.

Jeudi 19 décembre 2013 — - Thalys émet environ 10 fois moins de kg eq. CO2 qu’un trajet en voiture entre Bruxelles et Paris ; 13 fois moins qu’un trajet en avion entre Bruxelles et Schiphol et jusqu’à 15 fois moins entre Paris et Cologne - Les services à bord génèrent 6,5% des émissions CO2 liées au voyage en Thalys, la réduction de 55% des émissions de CO2 liée à la restauration à bord, entre 2007 et 2011, a un impact sur le bilan global du voyage en Thalys - 40% des émissions globales sont liées aux kilomètres parcourus avant et après le transport en Thalys, d’où l’importance de faciliter le porte-à-porte avec des solutions les moins émettrices possibles

Energie de traction, voyage de porte-à-porte, dématérialisation des titres de transport, services à bord avec une restauration durable, report modal : autant d’enjeux-clés étudiés par Thalys pour progresser pas à pas sur la voie de la performance environnementale.

Le présent rapport, qui a vocation à être édité chaque année au mois de décembre, présente un état des lieux des actions et projets de Thalys en matière de performance environnementale. Mot-clé : le volontarisme.

« Nous ambitionnons de faire de Thalys un opérateur toujours plus efficient sur le plan énergétique, engagé dans l’intermodalité. Notre rôle est de trouver les solutions techniques pour aller plus loin dans nos partenariats, avec les acteurs locaux du transport en commun comme avec les compagnies aériennes. Il s’agit de créer un écosystème de transport plus performant », précise Franck Gervais, CEO de Thalys International.

3 points clés sont à retenir cette année :

Thalys s’est engagé durablement dans une démarche baissière en matière de consommation énergétique et d’impact carbone. L’objectif : renforcer encore l’« hyperpertinence » environnementale de Thalys dont toutes les études attestent par rapport aux autres modes de transport.

Les efforts engagés sur les services à bord, notamment sur la restauration, portent leurs fruits. Ils seront un enjeu majeur de l’appel d’offres en cours.

Envisageant les déplacements dans leur globalité, et donc de porte-à-porte, Thalys considère qu’il est de sa responsabilité de contribuer à une baisse des émissions liées au transport « pré » et « post » Thalys, c’est-à-dire, les kilomètres parcourus pour rejoindre la gare de départ et les derniers kilomètres parcourus entre la gare d’arrivée et la destination finale (40% des émissions globales).

Chapitre 1 : l’énergie de traction.
Chapitre 2 : les services à bord.
Chapitre 3 : l’intermodalité.
 

1) Energie de traction / facteur d’émission

L’énergie de traction est le premier poste d’émission carbone de Thalys. L’énergie nécessaire pour faire rouler les rames représente 44% des émissions liées aux voyages en Thalys. C’est sur la base de ces émissions que sont comparées les performances environnementales de Thalys, de l’avion et de la voiture.

Faits marquants

1. De l’efficacité énergétique de Thalys. La comparaison des émissions de CO2  par voyageur et pour chacun des trajets présente un tel rapport favorable à Thalys que la pertinence des autres modes de transport doit être parfois questionnée.

Exemples    Thalys     Voiture**       Avion*

Bruxelles     3,64          38,74          138
Paris

Bruxelles     3,26          27,1            42,5 
Schiphol

Bruxelles     2,60          26,9            NA
Cologne

(* Source: Direction Générale de l'Aviation Civile)
(**Source : Ademe)
(Chiffres en kg eq. CO2 par voyageur)

2. Des chiffres audités, une démarche inédite à l’échelle internationale. Thalys a confié au cabinet PwC la mission d’auditer les données établies, qui ont fait l’objet d’un « rapport d’assurance raisonnable ». C’est la première fois qu’un acteur ferroviaire fait ainsi auditer ses chiffres sur un parcours international, traversant 4 pays.    

3. Des données publiées, dans le souci de la plus grande transparence. Tant les méthodes de calcul que les données elles-mêmes sont rendues disponibles à tous sur thalys.com (mise à jour fin décembre). Les émissions de CO2 par voyageur et par trajet sont détaillées pour tous les trajets Thalys (Bruxelles-Amsterdam comme Schiphol-Chambéry, desserte saisonnière) ; ces données alimentent l’éco-comparateur* de Thalys.

4. Des méthodes de calcul approuvées. Thalys s’est doté en 2013 de nouveaux outils de calculs afin d’affiner ces données-clés, en partenariat avec le cabinet de conseil EcoRes. Il s’agit d’intégrer la nature du mix énergétique, qui évolue dans le temps et diffère selon chacun des pays parcourus par Thalys. Les facteurs d’émission de l’électricité ferroviaire sont les suivants (en kg CO2 / kWh) : Belgique 0,158 (source : SNCB) / France 0,053 (source : Décret N° 2011-1336) / Pays-Bas 0,443 (source : NS Hispeed) / Allemagne 0,589 (source : DB Umweltzentrum).

5. Une logique baissière.

Pour diminuer la consommation énergétique de Thalys, un bon taux d’occupation des rames est un enjeu-clé, de même qu’une optimisation de la consommation d’énergie qui fait l’objet d’un programme dédié (mesure à l’étude, cf. infra). Par ailleurs, les conducteurs de rames Thalys appliquent les principes de l’éco-conduite.

Estimé à 15 g CO2/km en 2009 (données 2008), le facteur d’émission de Thalys a été évalué à 13,43 en 2012 (données 2011) et rabaissé à 11,6 en 2013 (données 2012). Les évolutions du mode de calcul, permettant d’affiner les données, rendent difficiles les comparaisons.

Les chiffres (données 2013 / consommations 2012) :

  • Emissions de CO2 liées à la traction: 28 465 tonnes équivalent CO2
  • Nombre de « voyageurs-kilomètres » : 2 455 316 254 voy.km
    (distance parcourue au total par l’ensemble des voyageurs sur le réseau Thalys)
  • Facteur d’émission de Thalys : 11,6 g CO2/km

6. Le bilan carbone de Thalys a révélé que le passage à la grande vitesse (décembre 2009) sur la majorité du réseau s’est réalisé sans émissions de CO2 supplémentaires. Le report modal lié à la diminution du temps de parcours a généré des effets positifs, du fait de la meilleure performance énergétique de Thalys par rapport aux autres modes de transport.

7. Les projets en cours.

Sensibilisation des voyageurs. Thalys poursuit son action de sensibilisation dans une logique
d’éco-comparaison et étudie avec ses différents distributeurs la possibilité d’intégrer les données carbone au moteur de réservation.

Mesure et efficacité énergétique. L’équipement d’une rame test avec des compteurs électriques est en cours, l’objectif étant de mieux comprendre la consommation électrique des rames dans un souci d’efficacité énergétique. Ce programme-test est programmé sur 12 mois depuis octobre 2013. La généralisation de cette démarche à l’ensemble des rames est à l’étude en fonction des résultats sur la rame-prototype.
 

2) Services à bord 

Les services à bord génèrent 6,5% des émissions CO2 liées à un voyage en Thalys. Thalys a déjà considérablement réduit ces émissions grâce à ses efforts sur la restauration à bord. Plusieurs chantiers sont en cours pour améliorer encore ces performances.

Des efforts très conséquents réalisés par Thalys et son prestataire Railrest ont permis de réduire de 55% les émissions de CO2 de la restauration entre 2007 et 2011. Fruits et légumes de saison, aliments d’origine biologique, provenance locale et offre réduite de viande rouge (au profit des viandes blanches et poissons) ont contribué à ces bons résultats sur le plan de la restauratiauration

Faits marquants

  • La performance environnementale fait partie des critères valorisés par Thalys dans le cadre de son appel d’offres international pour ses services d’accueil et de restauration (en cours). Sont notamment évalués : l’engagement sociétal du prestataire, la valorisation des critères environnementaux tout au long de la chaine de production, la gestion et la réduction des déchets.  
  • Thalys poursuit par ailleurs ses études afin de mettre en place le tri sélectif à bord des trains, rendu complexe par des règles différentes dans chacun des pays traversés
     

3) Inter-modalité

Le bilan carbone effectué par Thalys révèle que les émissions générées par les moyens de transport utilisés par les voyageurs avant et après Thalys sont du même ordre de grandeur que celles liées directement au trajet en Thalys. Thalys s’engage à simplifier les déplacements avant et après le trajet avec Thalys, en facilitant l’accès à des alternatives moins polluantes.

En travaillant sur ce levier, Thalys facilite le voyage de porte-à-porte et encourage le report modal tout en diminuant considérablement l’empreinte carbone du trajet global.

Faits marquants

  • 29 fiches d’accessibilité ont été mises en ligne pour aider les clients à venir à la gare et en repartir, pour faciliter l’accès aux gares du réseau Thalys (transport en commun, taxis, parkings,…).
  • Plus de 75 000 tickets de transport en commun ont été vendus par Thalys en 2013.
  • La vente de billets de transport en commun a été étendue au Lounge de Bruxelles Midi depuis juin 2013.

Plusieurs projets sont à l’étude pour aller plus loin dans cette direction et promouvoir Thalys comme opérateur intermodal :

  • l’extension de l’information intermodalité sur le portail WiFi à bord ThalysNet comme à la voiture-bar,
  • la création d’une carte interactive du réseau,
  • le développement de synergies et partenariats avec les opérateurs de transport en commun.

En outre, les partenariats air-fer de Thalys permettent depuis 2011 d’éviter de conséquentes émissions de CO2 grâce au report vers Thalys de circulations entre Paris et Brussels Airport National, comme entre Bruxelles ou Anvers et Schiphol.

 

Annexe

Traction + maintenance + infrastructures + services aux passagers
(extrait du Bilan carbone 2012, source EcoRes) 

Traction            32 838       T eq. CO2

Maintenance    14 098       T eq. CO2

Infrastructures 23 516       T eq. CO2 

Services aux     4 963         T eq. CO2
passagers

Total                  75 415        T eq. CO2

Ratio                     7,99         kg eq. CO2 / veh.km

Ratio                   30,86         g eq. CO2 / voy.km

 

Carte Réseau
Thalys